Vous n’êtes pas obligé de manger la poussière!

Vous n’êtes pas obligé de manger la poussière!

Temps de lecture: Écrit le 14 mai 2021 par Stéphanie Landry Poirier

Vous n’êtes pas obligé de manger la poussière!

Continuons notre objectif qui est de nous assurer que vous faites tout ce que vous pouvez pour créer un environnement de travail sécuritaire, sain et productif.

Quelle situation dans votre travail de sableur/vernisseur vous cause le plus d’impacts négatifs? Il y a en a probablement plusieurs que vous pourriez nommer rapidement et nous comprenons votre réalité. Mais à quoi êtes-vous exposé jour après jour qui a un impact négatif direct sur votre santé?

La poussière de bois. Les sacs à poussières de bois.

La sciure de bois de votre premier passage avec votre sableuse peut contenir des restes de peinture au plomb et de vernis. Et plus la poussière est fine, plus les conséquences sur la santé sont importantes. Des particules de poussière inférieures à 10 microns (un cheveu humain mesure environ 100 microns) peuvent se déposer dans les tissus de vos poumons et peut-être ne jamais ressortir. De nombreuses essences de planchers de bois que vous poncez sont connues pour être cancérigènes (pour les détails, veuillez consulter l'article de la CNESST). De toute évidence, tous les efforts doivent être faits pour minimiser votre exposition. Non seulement vous devriez vous préoccuper par les dangers physiques de vous exposer à la poussière de ponçage, mais dans certaines situations, la poussière fine constitue un problème de sécurité car elle est combustible (brûler spontanément) et pourrait causer des dégâts importants, tels qu’un incendie ou une explosion.

Comment lutter contre ce problème?                                                                       

La première étape est simple: assurez-vous que la poussière de votre sableuse est contenue. Si vous utilisez le sac à poussières en tissu connecté à votre sableuse, assurez-vous qu'il est bien fixé au col de votre machine, que la fermeture à glissière est complètement fermée et qu'il n'y a pas de trous dans le sac. Gardez à l'esprit qu'au fur et à mesure que le sac se remplit, la surface totale du filtre diminue, ce qui signifie que plus de poussières s'échappent du sac et retournent dans l'air. Par conséquent, afin de maximiser le contrôle de la poussière, videz souvent votre sac à poussières.

Si vous êtes passé à un système de dépoussiérage (sans poussière), félicitations! Vous avez franchi un pas vers un chantier plus propre et des conditions de travail plus saines. Toutefois, n’oubliez pas que les tuyaux devraient être mis à la terre de manière statique, durables et scellés hermétiquement sur toute leur longueur. Votre poubelle devrait être située loin de la zone de travail et vous devriez avoir un système en place qui vous permet d'attacher les sacs de doublure pour une élimination simple et sans dégâts.

Ensuite, pour éviter que la poussière ne soit en suspension dans l'air, vous devriez utiliser des aspirateurs avec une filtration HEPA certifiée. Les aspirateurs non HEPA ne sont pas aussi efficaces et vous laisseront souvent nettoyer (ou pire, respirer) la fine poussière. Pour en savoir plus sur les poussières de bois et leurs effets sur la santé, nous vous invitons à lire l’article de la CCHST.

Un véritable artisan cherche des moyens de travailler en toute sécurité et de fournir un service de qualité supérieure que le propriétaire/client appréciera. Nous espérons que vos efforts continus et nos conseils pour contrôler vos sacs à poussières vous aideront à réduire les risques et à maintenir une bonne santé.

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos vernis à base d'eau Finitec Expert ou pour parler à un de nos experts au 1.888.838.4449!

Souscrivez à l'infolettre pour des conseils, des tendances annuelles et spéciaux à venir.